MODERN FINANCE CHAIN
WHITEPAPER

Version 1.01

RÉSUMÉ

Le futur de la crypto-monnaie est en construction avec Modern Finance Chain (MF Chain). En s’associant avec les processeurs et les commerçants, MF Chain proposera aux commerçants des transactions sans frais tout en offrant des récompenses innovantes aux consommateurs et aux commerçants. MF Chain est spécialement conçu pour créer de la valeur pour toutes les parties impliquées dans les transactions marchandes. Nous souhaitons construire une économie numérique où les consommateurs auront la possibilité d’acheter des produits et services via n’importe quelle crypto-monnaie ; tout cela à l’aide d’une nouvelle plateforme collaborative sur laquelle des développeurs d’applications trouveront un environnement compatible avec de nombreux langages et une bibliothèque de contrats intelligents disponibles pour tout déploiement.

Notre feuille de route comprend le développement et le déploiement de MF Mainnet, notre blockchain publique indépendante qui utilise un modèle de consensus BFT / POS et un protocole unique d’incitation pour les nœuds maitres (masternode). De plus, le MF Mainnet permettra le développement de blockchains privés au niveau de l’entreprise, des transactions d’échange se basant sur la technologie atomic swap cross-chain, l’intégration multi-blockchain et un système de vérification d’identité numérique . Nous sommes sûrs que l’avenir de la technologie blockchain n’est pas irrévocablement lié à un token (token) natif, et MF Mainnet est construit comme un système monétaire agnostique qui fonctionne avec ou sans une économie « tokenizé ». Cependant, MF Mainnet offre également la possibilité d’effectuer des transactions avec une variété de crypto-monnaies (comme par exemple BTC, LTC, NEO, ETH, etc.), libérant ainsi les ICO des limitations qu’ils rencontrent tout au long du processus de leur lancement initial.

MF Chain construit l’avenir de la blockchain en s’appuyant sur notre solution de paiement et notre programme de récompenses grand public. Notre objectif ultime est d’étendre l’utilité de crypto-monnaie au point d’ubiquité. Nous voulons aider la crypto-monnaie à dépasser le simple fait d’être un outil d’investissement, de négociation ou de spéculation. Les consommateurs, les commerçants et les entreprises, grandes et petites, pourront désormais tirer parti de la commodité et de la sécurité qu’offrent la crypto-monnaie et la technologie blockchain.

MARCHÉ ACTUEL DES SYSTÈMES DE PAIEMENT DES COMMERCANTS

Les paiements mobiles devrait dépasser 1 billion de dollars d’ici 2019 au niveau mondial. Cette projection s’appuie sur le fait que de plus en plus de consommateurs préfèrent utiliser les systèmes de paiement numériques et aussi sur l’augmentation de l’utilisation des appareils mobiles pour payer les biens et les services. 1 Il existe plusieurs facteurs clés sur le marché des systèmes de paiement des commerçants et des consommateurs, chacun sera brièvement discuté ci-dessous.

Le commerce électronique mondial est en hausse

Les ventes mondiales de l’e-commerce n’ont cessées d’augmenter. En 2017, les ventes de commerce en ligne ont dépassé les 2,2 billions de dollars, et ce nombre devrait doubler pour atteindre 4,5 billions de dollars d’ici 2021. 2 En terme de part de marché, l’e- commerce représentait environ 10% des ventes au détail mondiales en 2017 et devrait voir sa croissance augmenter de 5,4% au cours des trois prochaines années. 3 Ainsi, le commerce en ligne continue sa légère progression au niveau des ventes au détail mondiales totales.

Ventes mondiales de l’e-commerce (en milliards de dollars)

Diagramme

  • Global E-Commerce Sales (in billion U.S. dollars)

Source: Statista, 2018

Amazon et Alibaba sont actuellement les plus grands acteurs du commerce en ligne au monde, avec un trafic direct dépassant les 2 milliards de visites par mois pour Amazon contre 216 millions pour Alibaba. Surtout, Amazon est classé 19ème dans le trafic mondial tandis que Alibaba ne cesse de grimper et est maintenant classé comme le 253ème site le plus visite dans le monde. 5 Selon un rapport de PwC publié en 2017, 56% des 24 000 acheteurs interrogés, de différents pays, ont choisi Amazon.com comme leur e-commerçant. 6 De plus, bien que le commerce en ligne mondial comprend aussi bien les clients utilisant leur ordinateur de bureau que leur téléphone mobile, ce dernier devient la principale méthode utilisée pour les achats en ligne. 7, 8

Incitations commerciales pour le consommateur

Malgré la domination des géants du commerce en ligne sur le marché du e-commerce, la plupart des consommateurs préfèrent toujours faire leurs achats en magasin. 9 Il y a cependant des réserves à la préférence de faire ses courses en magasin. Lors d’une enquête menée par American Express en 2017, 79% des consommateurs, qui ont indiqué qu’ils étaient plus susceptibles d’effectuer un achat en magasin, ont également déclaré qu’ils envisageraient d’acheter en ligne si la livraison était offerte 10.

De plus, 73% de ces mêmes personnes sondées ont fait un achat en ligne au cours des 12 derniers mois, et 75% feraient leurs achats en ligne s’ils bénéficiaient de remises. 11 Des récompenses exclusives pousseraient 50% des sondés à faire un achat en ligne plutôt qu’en magasin. En résumé, il existe des incitations qui sont plus susceptibles de pousser les consommateurs de l’expérience traditionnelle des magasins physiques à celle des achats en ligne.

Mais il y a aussi un autre facteur qui va influencer toutes les ventes au détail (en ligne et en personne) : la disponibilité et la variété des méthodes de paiement rapides et sécurisées, notamment les cartes de crédit, les cartes de débit et les méthodes de paiement numériques telles que PayPal et Apple Pay. Elles deviennent essentielles pour garantir au client une expérience réussie de bout en bout.

Cartes de crédit, cartes de débit et méthodes de paiement numériques

Selon un rapport de Capgemini, le total des transactions non monétaires mondiales a atteint 522 milliards de dollars en 2017, et ce chiffre devrait atteindre 725 milliards de dollars au cours des deux prochaines années. 12 Les marchés émergents d’Asie stimuleront la plus grande partie de la croissance des transactions autres qu’en espèces ; mais d’autres régions, comme l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Amérique latine et la CEMEA (Europe centrale et orientale, Moyen-Orient, Afrique) contribueront entre 4% et 10% au taux de croissance annuel moyen (TCAM) jusqu’en 2020 . 13 Les paiements mobiles vont continuer à augmenter à un TCAM d’environ 22%, soutenue par la multiplication des dispositifs mobiles et des applications de paiement mobile. 14

Ainsi, l’argent liquide perd sa place de moyen de paiement préféré des consommateurs et un sondage, mené par TSYS, confirme ce passage du consommateur de l’argent en espèce aux cartes de crédit et de débit: 40% des sondés ont déclaré que la carte de crédit était leur moyen de paiement principal, avec 35% d’entre eux déclarant utiliser leurs cartes de débit pour leurs achats. 15 L’utilisation de l’argent liquide quant à elle n’a été que de 11% mais a légèrement augmenté par rapport au chiffre de 2014 (9%). 16

Modes de paiement préférés des consommateurs de 2013 à 2016

  • Credit Card
  • Debit Card
  • Cash

Source: Étude TSYS 2016 sur les paiements des consommateurs américains

Un autre détail important est à considérer : les cartes de débit sont principalement utilisées pour les «transactions de tous les jours» comme l’achat de nourriture et le paiement des factures. 17Alors que les cartes de crédit sont plus souvent utilisées par les consommateurs pour des achats plus importants qui « représentent plus généralement les dépenses discrétionnaires » : voyages, diners au restaurant et achat en ligne. 18 Cependant, étant donné que d’autres systèmes de paiement numériques, comme par exemple PayPal et Apple Pay, exigent que les utilisateurs disposent d’une carte bancaire ou que son compte bancaire soit lié à leur système, l’utilisation des cartes de crédit et de débit pour les achats spécifiques devient plus opaque.

PayPal et

Apple Pay

Le système de paiement numérique de PayPal est l’un des plus connus et compte actuellement 227 millions de comptes d’utilisateurs enregistrés dans le monde entier. 19 En décembre 2017, 37% des détaillants nord-américains acceptaient PayPal comme mode de paiement pour les biens et services, et 34% d’entre eux prévoyaient d’adopter PayPal dans un délai d’un à trois ans. 20

Apple Pay lui aussi s’impose rapidement sur le marché des transactions, 37% des détaillants déclarent accepter Apple Pay pour les achats des consommateurs, et 40% supplémentaires sont susceptibles de l’intégrer dans leur système de paiement au cours des trois prochaines années. 21Mais, en ce qui concerne l’attrait des consommateurs, Apple Pay n’est pas aussi populaire auprès des consommateurs. En effet, dans un rapport publié en 2017 par Market Force, 67% des 6 500 clients bancaires interrogés ont choisi PayPal comme étant leur premier choix pour effectuer des paiements numériques. Apple Pay n’a été choisi que par 39% des sondés, soit une baisse de 5% par rapport à 2016. 22

Modes de paiement numérique préférés des consommateurs 2016-2017

  • Google Wallet
  • Android Pay
  • Apple Pay
  • PayPal
  • Other

Source: Étude TSYS 2016 sur les paiements des consommateurs américains

Le nombre de modes de paiement alternatifs ayant augmenté, les moyens traditionnels de paiement en ligne, comme les cartes de crédit, sont en baisse, car ces derniers se battent avec une concurrence qui offre une meilleure convivialité, plus de sécurité et des coûts plus bas. 23 Comme le rapporte Koley, même si le duopole virtuel de Visa et MasterCard connaît encore des taux de croissance élevés (9,5% et 9,6% respectivement) et demeure la méthode privilégiée pour les transactions au terminal de point de vente (hors ligne), des entreprises comme JCB et UnionPay les surperforment de loin (croissance de 20,7% et 44,8%, respectivement). 24

Cela montre des signes d’un changement de comportement du consommateur, dans lequel des alternatives viables aux cartes de crédit existent et d’un changement progressif dans le marché des paiements. 25 Comme mentionné précédemment, PayPal, qui était à l’origine destiné à faciliter les transactions sur eBay, est aujourd’hui l’un des principaux acteurs du paiement en ligne. 26 De plus, de nouvelles entreprises dont le secteur d’activité n’a rien a voir avec la banque, comme Google et Apple, proposent des solutions qui ont déjà acquis un niveau d’acceptation grandissant par les utilisateurs et de diffusion dans la société et les entreprises. 27

Résumé de l'analyse de marché

Il est donc clair que les paiements numériques sont de plus en plus utilisés par les utilisateurs et acceptés par les commerçants. Pourtant, les cartes de crédit et les cartes de débit continuent d’être les principales méthodes de paiement pour les achats en ligne et numériques. Ce qui est sûr, avec une technologie qui continue d’évoluer et avec les dispositifs portables, les systèmes de paiement sans contact, les systèmes de paiement basés sur les blockchains et la crypto-monnaie qui commencent à pénétrer le marché, c’est que des changements importants sont imminents dans la façon dont les transactions entre commerçant et consommateur s’effectuent. Il existe cependant de nombreux défis auxquels sont confrontés les systèmes de paiement actuels et l’utilisation de la crypto-monnaie comme méthode de paiement entre pairs. Le principal challenge est le coût des transactions et la sécurité.

DÉFIS DU SYSTÈME DE PAIEMENT TRADITIONNEL

Frais de transaction et de traitement élevés

Les récompenses et les remises constituent une puissante incitation pour les consommateurs. En effet, selon TSYS, une majorité d’utilisateurs de cartes de crédit (59%) était plus susceptible de choisir une carte de crédit en fonction du type de récompenses offertes pour l’utilisation de la carte. 28 De plus, les cartes offrant du cashback (remboursement d’un pourcentage de la transaction) et des remises avec des commerçants spécifiques étaient classées parmi les meilleures cartes de crédit en terme d’« utilité ». 29 Une tendance claire se dégage dans laquelle les consommateurs se concentrent en priorité sur le coût.

Cependant, les commerçants sont également des consommateurs intermédiaires dans le flux de traitement des paiements. Les frais de traitement de carte de crédit varient en fonction de l’étape dans le flux de transactions, à savoir, passerelle de paiement, processeur de paiement, émetteur de la carte de crédit, et la banque émettrice; mais la fourchette moyenne se situe entre 1,5% et 3,5% par transaction. 30 Ce pourcentage n’inclut pas les frais de passerelle de paiement ou de traitement de carte de crédit, qui peuvent également varier et qui sont déterminés par l’accord contractuel entre le commerçant et le fournisseur du système de paiement. 31

Deux options se présentent au commerçant: répercuter ce coût sur le consommateur ou absorber la perte. Avec la demande croissante pour des méthodes de paiement plus rapides, plus efficaces et plus sûres, suivre le rythme de ces  innovations technologiques et de leurs coûts est un fardeau pour les petites et moyennes entreprises (PME). Une situation qui se complique d’avantage quand on inclut le fait de devoir réduire le risque de rejets de débit par les consommateurs et de la probabilité de fraude provenant à la fois des consommateurs et des pirates informatiques.

Rétro facturations et fraude

Les rétro facturations ou rejets de débit se produisent lorsqu’un consommateur conteste une transaction par l’intermédiaire de l’établissement émettrice de sa carte de crédit, de sa banque ou de son fournisseur de paiement numérique. Chaque fournisseur de paiement a ses propres règles pour l’approbation d’une rétro facturation. Bien que cela contribue à réduire les cas de fraude de la part des commerçants, les rejets de débit peuvent également servir pour effectuer des achats frauduleux, et les commerçants doivent absorber le coût de la marchandise et/ou du service ainsi que les frais de transaction liés au processeur de paiement, les banques et l’établissement émettrice de la carte.

En 2016, la perte de revenus associée à la rétro facturation était estimée à 6,7 milliards de dollars avec 71% de cette perte liée à la « fraude amicale». 32 Le plus souvent, la fraude amicale est un terme utilisé pour les consommateurs qui achètent des biens ou des services en ligne et parviennent à annuler ces transactions auprès de leur établissement émettrice de leur carte ou de leur banque, et reçoivent ainsi un remboursement pour leur achat. L’e-commerce est particulièrement vulnérable à la fraude amicale car les transactions, où la carte n’est pas présente (CNP), sont difficiles à vérifier. 33

Si nous ajoutons à cela la hausse continue des violations de données, qui entraînent des vols d’identité et des prises de contrôles de comptes financiers, il est clair que le système de transactions de paiement actuel comporte d’énormes failles qui coûtent beaucoup de temps et d’argent aux commerçants et aux consommateurs. C’est pourquoi les banques, les commerçants et les consommateurs se tournent vers la crypto-monnaie, et sa technologie blockchain sous-jacente hautement sécurisée, comme une solution potentielle.

LE MARCHÉ DE LA CRYPTO-MONNAIE

Le phénomène qui entoure la crypto-monnaie a fourni au monde un exemple d’utilisation surprenant pour la technologie blockchain. En effet, la capitalisation boursière totale de toutes les crypto-monnaies actives aujourd’hui dépasse le PIB de plus de 100 pays. 34, 35 Alors que les gouvernements s’interrogent sur le qui, quoi, où, quand, pourquoi et comment réglementer les nombreux aspects du marché de la crypto-monnaie, comme les bourses d’échange et les IOC (« Initial Coin Offering »), d’autres secteurs comme les services bancaires et financiers veulent en profiter pour simplifier les transactions inter et intra bancaires. Cependant, en dépit de la popularité de la crypto-monnaie auprès des investisseurs et des spéculateurs, il y a encore des challenges à relever afin qu’elle soit acceptée plus largement en tant que méthode de paiement pour les biens et les services.

Le principal problème que pose l’intégration de la crypto-monnaie comme un moyen de paiement entre commerçants et consommateurs est la volatilité. Bien que les arguments, selon lesquels la monnaie fiduciaire ne serait qu’une forme centralisée de monnaie numérique qui n’est stable que grâce à l’intervention des pouvoirs publics, semblent fondés, la longue domination de la monnaie fiduciaire s’explique principalement par la stabilité de la valorisation. Même si cette volatilité peut être perçue comme un facteur positif pour les tradeurs et les spéculateurs dans une certaine mesure, de fortes hausses ou baisses de la valorisation ont un effet dissuasif pour les transactions entre commerçants et consommateurs. Un exemple récent avec Stripe qui a récemment annoncé qu’elle renonçait aux paiements par Bitcoin parce que «les fluctuations des prix du Bitcoin font que le montant n’est plus le même au moment où la transaction est confirmée. » 36

Les frais de transaction des crypto-monnaies et le temps de traitement des transactions soulèvent d’autres inquiétudes. Les frais de transaction Bitcoin, en particulier, ont reçu le plus grand nombre de plaintes puisque les amateurs de crypto-monnaie ont vu une hausse drastique (moyenne de 34 $ en décembre 2017) puis une baisse (moins de 1 $) en l’espace de deux mois. 37

Le temps de confirmation de la transaction est aussi une autre fonction encore peu fiable que le Bitcoin,38 et d’autres systèmes de paiement basés sur la blockchain, essayent toujours d’améliorer à ce jour. Pour revenir à l’abandon de Bitcoin par Stripe, “les délais de confirmation des transactions ont sensiblement augmenté; ce qui a entrainé une augmentation du taux des transactions rejetés ». En conséquence, pour qu’une crypto-monnaie soit une méthode de paiement viable pour les biens et les services, le système doit avoir une valorisation plus stable et être aussi rapide, sinon plus rapide, que les systèmes de paiement centralisés traditionnels. Comme décrit dans les sections précédentes, les consommateurs sont de plus en plus disposés à utiliser d’autres modes de paiement s’ils ont des garanties que le système utilisé est sécurisé et fiable avec des frais de transaction peu élevés, des primes incitatives et une valorisation constante de la monnaie utilisée. Avec tout cela en tête, MF Chain a créé une solution qui répond à ces besoins.

LA MODERN FINANCE CHAIN

La Modern Finance Chain permet aux consommateurs d’acheter des biens et des services auprès des commerçants tout en créant un écosystème de paiement en crypto-monnaie rentable qui récompense à la fois le consommateur et le commerçant. Nous sommes en train de créer un système de paiement en crypto-monnaie durable qui offre constamment de la valeur ajoutée pour les commerçants et les consommateurs, contrant ainsi les problèmes de système de paiement associés aux protocoles traditionnels de transaction de paiement commerçant-consommateur.

Système de récompense du commerçant

Les commerçants reçoivent en récompense 1% de leur volume total en crypto-monnaie sous la forme de tokens MFX. Les tokens MFX sont évalués à 1 $ par token ou en fonction de leur taux de change actuel, en prenant le plus avantageux des deux au moment du règlement. Chaque mois les déclarations des commerçants sont évaluées à partir du relevé de transactions du mois précédent. L’évaluation de ces relevés se termine le dernier jour de chaque mois. Les paiements liés au système de récompenses sont réglés le 7ème jour de chaque mois.

Pour donner un exemple, un commerçant au détail a effectué des transactions de paiement en crypto-monnaie d’un montant d’un million de dollars via les solutions de paiement MF Chain du 1er janvier au 31 janvier. Le 7 février, le commerçant reçoit 5 000 tokens MFX directement dans son portefeuille numérique. Ces tokens peuvent être considérés comme un actif de l’entreprise ou échangés contre des dollars sur le marché.

Des paramètres contrôlés par les commerçants leur permettent soit de garder la crypto-monnaie qu’ils ont reçue en paiement, soit de l’échanger immédiatement contre un règlement en devises fiat qui est disponible sur leur compte bancaire le jour suivant. Les commerçants ont un contrôle total sur leurs fonds sans risque de rejets de débit ou de réserves.

  • Aucun rejet de débit
  • Aucune commission d’interchange
  • Pas de frais d’évaluation
  • Pas de frais de passerelle de paiement
  • Liquidité instantanée quasi immediate
  • Le programme de récompenses paie le commerçant
  • Transactions inter pays facilitées
  • Nouvelles opportunités – les commerçants considérés à haut risque peuvent désormais accepter les paiements numériques sans frais ni réserves élevées

Système de récompense du consommateur

En plus de leur fournir la possibilité de pouvoir dépenser leur crypto-monnaie chez leurs commerçants préférés, les consommateurs sont aussi récompensés de plusieurs manières. L’option de paiement en crypto-monnaie comprend une surcharge pour couvrir les frais de change du commerçant. Cependant, lors du paiement avec des tokens MFX, celle-ci est annulée. Cette surcharge est fixée par le commerçant entre 0,5 et 3%. Et elle est payée au commerçant par l’intermédiaire des tokens MFX. Lorsqu’un consommateur paye avec ses tokens MFX un commerçant via les solutions de traitement de la chaîne MF, le consommateur recevra automatiquement 1% de remise sur son portefeuille numérique. Les paiements de ces remises sont effectués une fois par mois.

Utilisation par le consommateur

  1. Les clients demandent à payer en crypto-monnaie
  2. Le caissier entre le total de l’achat dans l’appareil mobile MF Chain et montre au consommateur un code QR à l’écran.
  3. Le consommateur scanne le code avec n’importe quelle application de portefeuille de crypto-monnaie existante sur son téléphone/appareil mobile.
  4. La transaction est confirmée en quelques secondes.

Avantages pour le processeur de paiement

  • Augmentation de sa marge : il collecte 100+ points de base.
  • Augmentation de sa clientèle: il offre une proposition de valeur unique à leur entreprise avec l’acceptation la crypto-monnaie
  • Nouveaux verticales : les commerçants considérés à haut risque ou les commerçants qui ne peuvent pas accepter les cartes de crédit peuvent désormais accepter les paiements numériques
  • Augmentation du volume de transactions par commerçant
  • Les partenaires de traitement reçoivent une compensation généreuse en tokens MFX

MFX REWARD POOL

Les fonds destinés aux récompenses de la MF Chain sont de 75M de tokens MFX et les programmes de remise continueront pendant au moins 5 ans. Des fonds de récompenses supplémentaires seront ajoutés au programme à mesure que se développeront des partenariats avec d’autres projets. Par exemple, un projet blockchain prometteur peut demander l’ajout d’un certain nombre de tokens au fond de récompenses, injectant ainsi instantanément leur token dans des transactions commerciales. Cela permettra aux commerçants et aux consommateurs de recevoir plusieurs tokens différents en récompense pour une seule transaction. Les partenariats prolongeront sans doute le programme à l’infini.

Avec le lancement de MF Mainnet, le token MFF remplacera le token MFX dans les programmes de récompenses, permettant ainsi aux commerçants et aux consommateurs de recevoir des MFM pour les transactions effectuées.

ÉCOSYSTÈME TECHNOLOGIQUE

Contrats intelligents MF Chain pour les tokens et l'ICO

Les contrats intelligents sont une partie essentielle des applications décentralisées, et la partie décentralisée de la logique métier MF Chain est écrite sous la forme de contrats intelligents. Nous utilisons la bibliothèque Open Zeppelin pour implémenter les contrats sécurisés Smart Contracts sur Ethereum dans le langage de programmation Solidity. Les contrats intelligents MF Chain sont:

ICO_Controller

Les objectifs du contrat sont:

  • Ajouter / supprimer des comptes de la liste blanche (seuls les comptes inclus dans la liste blanche pourront acheter des tokens)
  • Récompenser les développeurs
  • Compter le nombre de comptes participant à l’ICO
  • Rembourser l’Ethereum de l’utilisateur dans le cas où l’ICO n’atteint pas le seuil minimum
  • Mettre à disposition les tokens Devs et Marketing à une date aléatoire
  • Créer des contrats ICO avec des paramètres personnalisés

ICO_Crowdsale

Il s’agit d’un contrat ICO standard avec des fonctionnalités supplémentaires telles que le recours à une liste blanche et le verrouillage de dépôt des tokens.
Il sert aussi à vérifier, avec le contrat ICO_Controller, qu’un compte est bien sur la liste blanche avant qu’il puisse acheter un token. Il permet également de détruire les tokens invendus.

Holder

Un contrat appartenant à plusieurs tiers qui détient 50% de l’Ethereum levé lors de la vente des tokens. Le contrat ne libère des fonds que si les propriétaires confirment le déblocage suivant l’accord dépositaire.

Token

Le contrat intelligent Token est une implémentation ERC20 standard avec des ajouts ERC223 qui donnent une sécurité aux détenteurs de tokens contre la perte accidentelle de tokens s’ils sont envoyés à un contrat non éligible. Ainsi, les transactions d’échange sont simplifiés.

Merchants Accounts Database

La base de données contenant les comptes des commerçants est le composant principal de la plate-forme MF Chain. Les commerçants enregistrent leurs comptes et configurent les paramètres de leurs comptes bancaires conventionnels et de leurs portefeuilles de crypto-monnaie. Pour des raisons de sécurité, la base de données ne stocke aucune clé privée des portefeuilles de crypto-monnaie des commerçants. La plateforme ne crée pas et ne gère pas les portefeuilles de crypto-monnaie. Seule l’adresse du portefeuille public est stockée. Les commerçants peuvent configurer leur portefeuille et leur donner un nom, activer ou désactiver ses opérations de crypto-monnaie sur leur PDV, configurer des montants minimum et maximum pour les transactions, les options de gratuité, etc. La liste initiale des crypto-monnaies prises en charge inclut, mais n’est pas limité à:

  • BTC
  • ETH
  • LTC
  • MFX

Les commerçants ont le contrôle total de leurs portefeuilles de crypto-monnaie, car les clés privées ne sont ni partagées, ni importées ou téléchargées sur la plate-forme MF Chain.

MF Chain API REST

Un autre composant backend de la plateforme MF Chain est l’API REST qui permet aux applications de terminaux mobiles d’interagir avec la plate-forme. L’application web destinée au commerçant et l’application mobile PDV utilisent un protocole REST pour communiquer avec le backend. Les points d’accès de l’API pour l’application mobile servent à la création de commandes, le suivi du statut des transactions de crypto-monnaie, l’accès aux taux de change, etc.

L’API de MF Chain peut être intégrée aux principales API des plateforme d’échange de crypto-monnaies et accéder aux taux de change des crypto-monnaies. L’API peut être également intégrée à des fournisseurs tiers pour permettre les transactions de change de crypto-monnaie en monnaie fiat directement sur le compte bancaire du commerçant.

Application mobile cliente PDV de MF Chain

Les commerçants peuvent télécharger une application mobile gratuite qui transformera n’importe quel appareil mobile en un système de point de vente entièrement fonctionnel incluant toutes les fonctionnalités de la MF Chain.

Dès que l’application est activée, elle est aussitôt prête à créer des commandes et à recevoir de la crypto-monnaie dans les portefeuilles numériques du commerçant qu’ils auront configuré sur leurs comptes. Les plates-formes Android et iOS sont prises en charge. Le format de périphérique recommandé pour une meilleure expérience utilisateur est la tablette. Cependant, l’application est également compatible avec les appareils mobiles de type smartphone.

Le processus utilisateur est aussi simple qu’avec les terminaux point de vente (PDV): le montant de la commande est entré, l’utilisateur sélectionne la crypto-monnaie et reçoit le code QR pour effectuer le paiement en utilisant l’application mobile de son smartphone. Une fois le paiement effectué, le commerçant peut voir le statut de confirmation de la transaction. Le commerçant peut, grâce à des paramètres, configurer le système de manière à s’appuyer sur les confirmations d’un nombre quelconque de nœud de consensus pour déclarer le succès du paiement.

Évolution technique de la MF Chain

MF Mainnet

En utilisant la couche de traitement des paiements comme point de départ, MFC déploiera une blockchain publique indépendante avec une plate-forme de contrats intelligents intégrée. MF Mainnet ne ressemblera à aucune autre blockchain, centrant ses capacités directement sur le commerce et permettant aux projets ICO et dApp de puiser directement dans ses ressources. Avec une méthode de consensus hybride BFT / POS, MF Mainnet parviendra à un consensus avec une consommation d’énergie minimale et de manière écologique. À l’aide d’un système d’incitation pour les nœuds maitres, MFM sera décentralisée avec des milliers de nœuds répartis dans le monde entier.

Intégration Multi-Blockchain

La MF Chain met au point un système de paiement multi-devise conçu pour faciliter l’adoption par les commerçants et les utilisateurs tout en intégrant toutes les autres blockchain de son réseau. Le résultat est une véritable communauté décentralisée et open source où aucune monnaie ne peut atteindre à la prééminence sur une autre. Une communauté où aucune monnaie n’est supérieure à une autre, mais plutôt un lieu où les innovateurs et les utilisateurs de la communauté peuvent utiliser différentes blockchains de la façon la plus pertinente et la plus utile possible. Notre objectif est d’aider l’économie autour de la technologie blockchain à atteindre son vrai potentiel.

Vérification de l’identité numérique

L’identité numérique comprend des informations spécifiques utilisées pour vérifier les informations des personnes, des organisations et des machines, dans un format électronique plutôt que sur papier.  Pour être en conformité avec les gouvernements, quand cela est nécessaire, il est impératif de fonctionner dans le cadre des normes internationales des directives anti-blanchiment d’argent et anti-terroristes. Sur la même note, MF Chain croit aussi en la protection de la vie privée et de l’anonymat des utilisateurs. Le MF Mainnet sera implémenté pour accomplir les deux. Grâce aux fonctions de confidentialité utilisant zk-SNARKs contrôlables par l’utilisateur, les utilisateurs disposeront d’une liberté absolue et d’un contrôle total sur leurs données transactionnelles. Ils seront en mesure de décider quoi partager et avec qui. Le MF Mainnet offrira un respect de la vie privée et de la réglementation assurant la durabilité et l’intégration auprès des autorités gouvernementales.

Plateforme ICO multi-devises

Les plateformes de contrats intelligents d’aujourd’hui permettent à de nouveaux projets de lever des fonds lors d’événements en direct de génération de tokens. Cependant, dans la plupart des cas, ces levées de fonds sont limitées à l’acceptation d’un seul type de monnaie. Le MF Mainnet permettra aux projets ICO d’accepter n’importe quel nombre de crypto-monnaies au cours de leurs événements en direct de génération de tokens. Un ICO aura désormais la possibilité d’accepter BTC, LTC, NEO, ETH, RPX, ou presque n’importe quelle autre monnaie majeure de leur choix, au cours d’un événement en direct de génération de tokens. La vision de MF Chain est de créer une plate-forme qui soit libre des limitations et des barrières qui sont présentes dans d’autres plateformes.

Transactions Atomic Swap Cross-Chain

Le terme « Atomic Swap » est la capacité pour les utilisateurs d’échanger facilement une crypto-monnaie contre une autre. Les utilisateurs de la chaîne MF auront cette capacité depuis leur porte-monnaie numérique, ce qui leur donnera la flexibilité et le contrôle nécessaires pour transférer facilement des coins, sans avoir à accéder à une plateforme d’échange ou transférer les droits de garde de leurs fonds à un tiers.

Blockchains privées au niveau de l'entreprise

Le MF Mainnet est agnostique en ce qui concerne les devises. Ce qui signifie qu’il peut fonctionner avec ou sans un token natif. De plus, la capacité de sidechain permet à une organisation de déployer du code propriétaire sur des chaînes privées à partir de MF Mainnet. Une organisation peut créer rapidement des nœuds avec un minimum de ressources à l’aide d’Amazon Lightsail. Nous permettons aux entreprises, organisations et machines d’utiliser toutes les fonctionnalités de la blockchain tout en conservant le contrôle de leurs systèmes propriétaires.

Machine Virtuelle - MFVM (Modern Finance Virtual Machine)

Une VM légère avec un temps de démarrage ultra-rapide, des fonctionnalités intelligentes et une hiérarchie à pile simple.

Programmation de contrats intelligents multi langage

Les compilateurs et les plugins pour C ++, C #, Java, Python, NodeJS et Solidity permettent aux développeurs de blockchain expérimentés comme aux programmeurs plus novices, avec une expérience dans d’autres langages de programmation, de développer et déployer facilement des applications distribuées sur MF Mainnet.

Bibliothèque de contrats préconfigurés

Beaucoup de projets perdent du temps et utilisent des ressources inutilement lors des premières semaines ou mois à construire les contrats intelligents nécessaires au lancement de leurs projets. MF Chain fournira à la communauté une bibliothèque gratuite et complète de contrats intelligents, de dApps et d’outils de blockchain qui ont été audités et vérifiés par la communauté. MF Chain a l’intention de simplifier au maximum le backlog produit pour permettre aux développeurs de déployer des projets blockchain prêts à l’emploi en quelques heures.

Incubateur d'innovation

Un accélérateur conçu pour fournir aux esprits les plus brillants les ressources nécessaires pour conceptualiser et construire des technologies innovantes. Beaucoup d’idées naissantes prennent souvent des années à se concrétiser et ceci est particulièrement vrai pour les innovateurs qui ont du mal à trouver du soutien et des ressources. Avec l’incubateur d’innovation, les entreprises et les particuliers qui ont besoin de ressources supplémentaires peuvent travailler directement avec la MF Chain pour accéder aux personnes, à la stratégie, à l’exécution et aux liquidités nécessaires au développement rapide de projets et à une croissance massive.

INFORMATION SUR LA MF Chain ICO

Informations générales

La Modern Finance Chain (MF Chain) prévoit de lever entre 2 500 et 33 000 tokens ETH au cours de l’avant-ICO et de l’ICO. Toutes les transactions ICO sont transférées grâce à un contrat intelligent. Seuls les participants listés sur la liste blanche auront la possibilité de participer à l’ICO. Toutes les contributions envoyées à partir d’adresses ne figurant pas sur la liste blanche seront rejetées par le contrat intelligent de l’ICO.

MF Chain n’aura accès qu’à 50% des fonds collectés au cours du premier semestre 2018. Ces fonds seront utilisés pour le développement, les opérations et le marketing. Les fonds non dépensés seront débloqués en deux étapes. La première étape se déroulera après la sortie complète de la plate-forme de traitement des commerçants. La deuxième étape aura lieu après la sortie complète de MF Mainnet.

Whitelist et KYC

Pour participer à l’ICO de la MF Chain, les utilisateurs intéressés par la plateforme devront être validés et ajoutés à la liste blanche. MF Chain prévoit d’organiser deux campagnes d’ajout à la liste blanche distincte permettant aux utilisateurs qui auraient entendu tardivement parler de la MF Chain à participer. Tous les participants intéressés peuvent postuler lors de toute étape de la liste blanche (exemple: le participant qui souhaite contribuer lors de l’ICO peut s’inscrire lors de la première étape de la liste blanche, ceci est encouragé).

Selon le niveau d’intérêt, la deuxième phase d’ajout sur la liste blanche peut se terminer plus tôt. Tous les membres seront traités selon les exigences KYC de la MF Chain. MF Chain s’est associée à Identity Mind et examinera toutes les informations à partir des listes de gel des avoirs de l’OFAC, le PEP, le PSFI, l’UE. Selon le niveau de contribution, une pièce d’identité officielle peut être exigée. MF Chain respecte toutes les restrictions et limitations locales; par conséquent, les résidents de certains pays ne seront pas en mesure d’y participer.

Dates ICO et Whitelist

  • Offre privée du 5 avril au 5 mai
  • Prévente: du 6 mai au 25 mai
  • ICO: du 26 mai au 25 juin

Caps ICO

  • Soft Cap: 2 500 ETH (avec un contrat intelligent ayant une fonction de remboursement si cap non obtenue)
  • Hard Cap: 33 000 ETH

ICO Cap Table

Le nombre total de tokens MFX est limité à 521 000 000. 1 Ethereum = 8 500 tokens MFX.

  • Prix token ICO: 1 Ethereum = 8 500 tokens MFX
    • 33 000 Ethereum Total Hard Cap ICO
    • Contribution minimale – 0,1 Ethereum
    • Contribution maximale – 200 Ethereum
  • Prix prévente: 1 Ethereum = 10,150 tokens MFX
    • Hard cap de 5000 ETH
    • Contribution minimale – 5 Ethereum
    • Contribution maximale – 200 Ethereum

Bonus

=>10 ETH: Bonus de 10%

=>25 ETH: Bonus de 15%

=>100 ETH: Bonus de 20%

Attribution des tokens

Tokens publics

  • Prévente et ICO – 57% (301M)
  • Airdrop & programmes incitatifs 1% (5M)
  • Développeurs & Conseillers – 8% (40M)
  • Programme incitatif pour commerçant – 15% (75M)
  • Tokens verrouillés pour soutenir le développement et le marketing 19% (100M)

Les futurs tokens de développement et de marketing seront verrouillés selon le calendrier suivant:

  • 50% débloqué à une date aléatoire: T2 2019
  • 50% débloqué à une date aléatoire: T2 2020

Approvisionnement de circulation initial (max): 306 000 000
Approvisionnement maximum: 521 000 000

Tokens développeurs et conseillers

Les tokens des Développeurs et Conseillers seront débloqués petit à petit en suivant un calendrier trimestriel qui se terminera au T2 2019.

Dépôt pour les ETH reçu en ICO

Le dépôt à signatures multiples est un moyen de bloquer les fonds alloués à l’ICO par plusieurs parties jusqu’à ce que des conditions spécifiques soient remplies. Cette méthode permet de garantir aux contributeurs de l’ICO que certaines étapes de développement du projet sont atteintes. L’équipe ne sera pas en mesure de dépenser la somme d’ETH levé pendant l’ICO jusqu’à ce que les obligations de développement de la version Alpha et la version complète de la plate-forme soient remplies.
La confirmation du dépôt à signatures multiples sera accordée comme suit:

  • 50% – sera DISPONIBLE et sera utilisé pour le développement et la promotion du projet immédiatement après l’OIC.
  • 20% – gelés jusqu’à la publication du système de traitement des paiements MFC (exige l’approbation du comité dépositaire pour la publication)
  • 30% – gelés jusqu’à la publication de MF Mainnet (Exige l’approbation du comité dépositaire pour la publication)

Tokens invendus

Tous les tokens non vendus pendant l’ICO seront détruits.

L'ÉQUIPE

Benamara Oualid, mathématicien et cryptographe
Doctorat en mathématiques avec une expertise allant des algorithmes et de la théorie de la complexité sur Matlab et la cryptographie. Benamara a travaillé sur des projets de cryptanalyse qui l’ont amené à développer des algorithmes avancés pour la cryptographie et la sécurité.

Dr. Piers Lawrence, Expert en Mathématiques appliquées
Dr. Piers détient un doctorat en mathématiques appliquées avec une spécialisation sur le développement de la linéarisation des polynômes matriciels acquise durant sa recherche postdoctorale. Ce qui a permis au Dr Piers de faire plusieurs découvertes révolutionnaires qui généralisent et simplifient considérablement une analyse de stabilité. De plus, il a développé des méthodes pour le calcul stable des racines des équations polynomiales exprimées à partir des méthodes d’Hermite et de Lagrange, ainsi que pour l’interpolation rationnelle barycentrique.

Kat Campise, Experte en analyse de données
Kat est une experte en analyse de données à temps plein et rédactrice technique dont les diplômes universitaires incorporent une multitude de disciplines, y compris l’informatique, le journalisme et l’apprentissage des sciences. Son expérience professionnelle est tout aussi diversifiée et englobe les mondes de l’éducation, des fintech, de l’apprentissage automatique/IA et de la psychologie. Grâce à ses recherches doctorales, elle a été invité par Carnegie Mellon pour aider à construire et à tester des tuteurs cognitifs, ce qui a fait grandir son intérêt pour le domaine de l’apprentissage automatique et de l’IA. Elle a écrit des Whitepapers, des blogs et des articles pour des centaines de clients allant des petites start-ups technologiques aux grands leaders de l’industrie bien connus.

Viacheslav Shybaiev, Blockchain Lead
En plus des diplômes de maîtrise en informatique, en gestion des affaires et en administration des affaires, Viacheslav possède plus de 20 ans d’expérience dans la conception, le développement et l’accompagnement de projets informatiques et de solutions mobiles pour les entreprises multinationales. Viacheslav se concentre sur la création de valeur commerciale grâce à l’amélioration des processus systémiques via une collaboration directe avec les développeurs, les opérations, les départements marketing et de ventes. Ses autres domaines d’expertise incluent le développement de Blockchain, la gestion de produits, le Big Data et le développement de logiciels.

Nick Ivanov, développeur Python et cryptographie
Le diplôme d’ingénieur en informatique de Nick a posé les bases solides de sa maîtrise du développement de Blockchain, de l’implémentation des contrats intelligents, du Big Data et de la sécurité informatique.

Sergio Andronik, chef de projet
Sergio est un expert en gestion de projet agile qui se met constamment au défi avec des projets nouveaux et complexes. En plus de son diplôme de maîtrise en informatique, Sergio détient plus de 15 certifications et licences dans le domaine de la gestion de projet et se concentre sur une communication claire, une bonne gestion du temps et une gestion dynamique des flux de travail entre les participants au projet.

Sofia Shybaieva, Software Quality Assurance
Sofia possède un diplôme d’ingénieur en informatique et est experte en Jira, Confluence, Eclipse, Intellij Idea et en gestion du travail d’équipe avec Git.

Jack Lloyd, expert en cryptographie et sécurité
Jack est détenteur d’une license en science informatique avec une spécialisation sur les systèmes de cryptographie, les mathématiques et les systèmes de contrôle. Il est un développeur spécialisé dans la conception et l’implémentation de logiciels cryptographiques et d’autres systèmes où l’exactitude et la performance sont essentielles. Ses langages de programmation principaux incluent C ++ (de préférence C ++ 11 / C ++ 14), C, Python, avec une expérience supplémentaire dans Go, Rust, OpenCL, C # et OCaml.

REFERENCES

1 Marous, J. (2017). Top 10 Trends Impacting the Future of Payments. The Financial Brand. Available at:
https://thefinancialbrand.com/68528/top-payment-trends-banking-p2p-digital/

Statista. (2018). Retail e-commerce sales worldwide from 2014 to 2021 (in billion U.S. dollars). Available at: https://www.statista.com/statistics/379046/worldwide-retail-e-commerce-sales/

Statista. (2018). E-commerce share of total global retail sales from 2015 to 2021. Available at:
https://www.statista.com/statistics/534123/e-commerce-share-of-retail-sales-worldwide/

Similarweb.com. (2018)/ Amazon.com vs. Alibaba.com. Available at:
https://www.similarweb.com/website/amazon.com?competitors=alibaba.com

Ibid.

PwC. (2017). Around the world with Total Retail 2017. Available at: https://www.pwc.com/gx/en/industries/retail-consumer/total-retail.html

Molla, R. (2017). For the first time, more people will do their holiday shopping on mobile than on desktop. Recode. Available at:
https://www.recode.net/2017/11/2/16582034/holiday-shopping-mobile-desktop-online-revenue-retail

Statista. (2018). Distribution of retail website visits and orders worldwide as of 3rd quarter 2017, by device. Available at: https://www.statista.com/statistics/568684/e-commerce-website-visit-and-orders-by-device/

PwC. (2017). Total Retail 2017: 10 retailer investments for an uncertain future. Available at:
https://www.pwc.com/gx/en/industries/assets/total-retail-2017.pdf

10 American Express. (2017). 2017 Digital Payments Survey. Available at:
https://network.americanexpress.com/globalnetwork/dam/jcr:18e7d093-2ec6-47f5-baf4-17dcd4fafaba/MobileHCE_2017_DigitalPaymentsSurvey_Infographic.pdf

11 Ibid.

12 Capgemini. (2017). World Payments Report 2017. Available at:
https://www.worldpaymentsreport.com/reports/noncash

13 Capgemini. (2017). World Payments Report 2017. Available at: https://www.worldpaymentsreport.com/download

14 Ibid.

15 TSYS. (2016). 2016 U.S. Consumer Payments Study. Available at: https://www.tsys.com/Assets/TSYS/downloads/rs_2016-us-consumer-payment-study.pdf

16 Ibid.

17 Ibid.

18 Ibid.

19 Statista. (2018). Digital payment methods that North American retailers accept or plan to accept as of December 2017. Available at: https://www.statista.com/statistics/384921/digital-payment-methods-retail-america/

20 Statista. (2018). Digital payment methods that North American retailers accept or plan to accept as of December 2017. Available at: https://www.statista.com/statistics/384921/digital-payment-methods-retail-america/

21 Ibid.

22  Cision PRWeb. (2017). New Market Force Banking Study: Capital One Is Consumers’ Favorite, But Satisfaction and Loyalty Is Down Industry-Wide. Available at:
http://www.prweb.com/releases/2017/10/prweb14843318.htm

23  Janssen, M., Mäntymäki, M., Hidders, J., Klievink, B., Lamersdorf, W., van Loenen, B., Zuiderwijk, A. (Eds.). (2015). Open and Big Data Management and Innovation. 14th IFIP WG 6.11 Conference on e-Business, e-Services, and e-Society, I3E 2015, Delft, The Netherlands, October 13-15, 2015, Proceedings.

24 Ibid.

25 Ibid.

26 Ibid.

27 Ibid.

28 TSYS. (2016). 2016 U.S. Consumer Payments Study. Available at: https://www.tsys.com/Assets/TSYS/downloads/rs_2016-us-consumer-payment-study.pdf

29 Ibid.

30 Value Penguin. (2017). Credit Card Processing Fees and Costs. Available at: https://www.valuepenguin.com/what-credit-card-processing-fees-costs

31 Ebrahimi, A. (2017). The Complete Guide to Credit Card Processing Rates & Fees. Available at: https://www.merchantmaverick.com/the-complete-guide-to-credit-card-processing-rates-and-fees/

32 Shukairy, A. (2017). E-commerce Fraud and Chargebacks – Statistics and Trends. Available at: https://www.invespcro.com/blog/e-commerce-fraud-and-chargebacks-infographic/

33 Juniper Research. (2016). Online Payment White Paper: 2016-2020. Available at: http://www.experian.com/assets/decision-analytics/white-papers/juniper-research-online-payment-fraud-wp-2016.pdf

34 Coin Market Cap. (2018). Cryptocurrency Market Capitalizations. Available at: https://coinmarketcap.com/coins/

35 Statistics Times. (2017). List of Countries by Projected GDP: 2017. Available at: http://statisticstimes.com/economy/countries-by-projected-gdp.php

36 Schleifer, T. (2018). Stripe is giving up on Bitcoin as a payment method. Recode. Available at:
https://www.recode.net/2018/1/23/16924518/stripe-bitcoin-payments-reversal

37 Lee, T.B. (2018). Bitcoin’s transaction fee crisis is over – for now. Ars Technica. Available at:
https://arstechnica.com/tech-policy/2018/02/bitcoins-transaction-fee-crisis-is-over-for-now/

38 Blockchain.info. (2018). Average Confirmation Time. Available at:
https://blockchain.info/charts/avg-confirmation-time?daysAverageString=7&timespan=2years

39 Karlo, T. (2008). Ending Bitcoin Support. Stripe Blog. Available at:
https://stripe.com/blog/ending-bitcoin-support